Portrait de souris

Plume de souris joue régulièrement à chat avec ses lecteurs. Pas facile de la débusquer. Il était temps de lever le voile sur ce drôle d’animal qui a vu le jour au fond de la cuvette grenobloise.

Sortie de son trou, Plume de Souris ronge longtemps son os, une truelle à la patte. Passionnée d’archéologie, préférant les os à la poule aux œufs d’or, elle est « nonosslogue ».

Plume de souris n’a pas peut-être pas le nez creux, mais elle a le goût du bonheur. Continuant sur ses chemins de traverse, elle troque son sac d’os pour une plume. Correctrice, rédactrice ou écrivain public, la souris finira bien par avoir neuf vies. En 2004, elle décide de tremper sa plume dans ses encriers à plein temps.

Le drôle d’animal laisse son crayon vagabonder et illustre des comptines dans un ouvrage qui fait forcément référence puisque c’est le sien ! Parfois, elle fait ses contes… Au diable la poule aux œufs d’or, elle garde la plume.

On aimerait se glisser dans un trou de souris pour la voir dans ses œuvres lorsqu’elle écrit pour des clients de tout poil. Elle caresse patiemment leurs mots avec une plume aiguisée et tranquille. Plume de Souris, c’est aussi le bon mot au service de la bonne parole !

Sacrée souris cette plume des temps modernes !